Chaire « Génétique des troubles du spectre autistique de l’enfant »

Chaire « Génétique des troubles du spectre autistique de l’enfant »

OUVRIR LA VOIE À DE MEILLEURS DIAGNOSTICS ET À DE NOUVEAUX TRAITEMENTS

Mieux comprendre les troubles de l’autisme est le préalable à toute recherche thérapeutique fondée sur les mécanismes. A Imagine, chaque enfant y a droit :  une avancée ne peut rester le privilège de quelques-uns. Le véritable progrès, c’est le partage du progrès.

Le Projet

La chaire « Génétique des troubles du spectre autistique de l’enfant » est une chaire dédiée à la recherche sur les altérations génomiques.

Parce que les causes des troubles du spectre autistique (TSA) demeurent encore trop souvent inconnues, les découvertes autour du génome constituent souvent le début d’une histoire. Elles ouvrent une porte vers le diagnostic, vers le conseil génétique et la recherche clinique thérapeutique.

Cette chaire s’articule autour de 3 axes qui ouvrent la voie à un diagnostic plus précis, avec, à terme, une prise en charge adaptée à chaque type de TSA, voire la mise au point de nouveaux traitements.

  • AXE I :
    Identifier des gènes pour améliorer les diagnostics en recherchant les facteurs génétiques dans les formes complexes, syndromiques, familiales, ou extrêmes de TSA.
  • AXE II :
    Mettre en image les zones concernées du cerveau des enfants malades par le biais de nouveaux outils non invasifs.
  • AXE III :
    Décrypter des mécanismes et déterminer les aires cérébrales et les désordres neuronaux responsables des connexions défectueuses.

Contexte & objectifs

Les troubles du spectre de l’autisme (TSA) touchent 700 000 personnes en France et représentent une multitude de troubles du neuro-développement distincts, désormais regroupés sous le terme de Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA). Aujourd’hui, on estime qu’une anomalie génétique est en cause chez 30 à 35 % des enfants atteints de TSA, mais tous les patients ne bénéficient pas d’un tel diagnostic. Et les TSA sont l’une des premières causes de consultations sur le site d’Imagine.

La chaire « Génétique des troubles du spectre autistique de l’enfant » a déjà permis d’identifier plusieurs gènes en cause dans la survenue des TSA. La recherche continue mais ces découvertes faites dans le cadre de l’Institut Imagine ouvrent la voie à de possibles nouveaux traitements, offrant un horizon plus dégagé à de nombreux couples dans leurs projets d’enfants.

Contenu à fiancer
1500K€
Financement global sur 5 ans
  • Pour le recrutement de chercheurs et d’étudiants dans les laboratoires impliqués 
  • Pour l’acquisition d’équipement technologique