Cardiologie et développement : la chaire Tete et cœur

Cardiologie et développement : la chaire Tete et cœur

APPORTER DES SOINS INNOVANTS AUX ENFANTS ATTEINTS DE MALFORMATIONS CRANOFACIALES ET CARDIAQUES

Les malformations congénitales constituent la plus grande cause de mortalité et d’hospitalisation chez les enfants des pays développés.
Si les malformations cardiaques sont les plus graves, les malformations craniofaciales ont un impact social considérable en entraînent des problèmes de discrimination. Ces enfants ont besoin de nous !

Pr. Jeanne Amiel, médecin-chercheur, spécialiste de ces malformations

Le Projet

Le projet « Tête et cœur », créé grâce au soutien du Fonds AXA pour la Recherche, a pour but d’identifier les origines génétiques et embryologiques des malformations congénitales.
Pour relever ce défi, le projet est découpé en six programmes :

 

  • accélérer l’identification de nouveaux gènes dans les anomalies congénitales cardiaques et craniofaciales.
  • innover en matière d’imagerie 3D et de morphométrie dans les modèles animaux
  • décrypter les mécanismes sous-jacents à ces anomalies congénitales
  • développer des thérapies ciblées innovantes
  • attirer et former de nouveaux talents interdisciplinaires
  • sensibiliser et améliorer la prise de conscience de la population.

 

Il implique principalement 3 laboratoires de recherche à l’expertise unique dans l’embryologie des malformations cardiaques, la génétique des malformations et les études précliniques pour traiter les défauts osseux.

Contexte & objectifs

Les malformations congénitales représentent un problème de santé publique majeur. Les plus fréquentes à la naissance sont les malformations cardiaques et craniofaciales (qui concernent plus de 3 % des enfants à la naissance).
Le but du projet « Tête et cœur », c’est d’accélérer l’identification des origines génétiques de ces maladies, pour ensuite déchiffrer les mécanismes physiopathologiques dysfonctionnels, et finalement développer des thérapeutiques innovantes ciblées… Autant d’innovations qui peuvent bien sûr changer la vie des enfants malades accueillis à l’Institut Imagine, mais qui participent également à bâtir la médecine de demain.

Contenu à fiancer
1500K€
Financement global

/ Pour les recrutements

/ Pour les acquisitions d’équipement

/ Pour les dépenses de recherche